Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Objectif Lune...

Qu’y avait-il donc ce week-end en France pour faire l’info de l’AGVTT ?

- Le congrès du PS ! Bof pas super.

- la ligue des champions ! C’est du foot et c’est toujours le Barça qui gagne. Donc pas de suspense.

- Le tennis ! Non.

- France / Belgique ! Encore du foot (s’en est trop !).

Et bien l’info du week-end. C’est... . C’est… .

La rando entre « LACS, MINE ET FORÊT d’ABBARETZ »

Alors là, je dis chapeau Hubert. Chapeau pour avoir motivé 6 autres lapins (Fred, Dom, le Doyen, Damien, Ronan et moi-même). D’habitude, notre Hubert lapin passe son temps et le nôtre à vanter et à vendre la rando de La Garenne. A dire bonjour ! Comment ça va ? Salut Roselyne, t’es là ! Etc… Etc… Et bien cette fois-ci, rien, que dalle. Je dis chapeau Hubert. Tu progresses.

1h20 de trajet et après un arrêt à Cugand pour prendre Dom, nous voilà arrivés à l’école St Joseph d’ Abbaretz. Cette fois-ci nous n’avons pas eu de problème de destination finale, pas de confusion entre les lettres R et B (Boussay et Roussay par exemple). Il y a qu’un seul Abbaretz et c’est tant mieux ! Bref, les plans sur la comète sont déjà faits. Les groupes se forment spontanément sur les 52 kms prévus, en premier les lapins les plus rapides (Fred, Dom et Ronan), en second les lapins plus rapides que les plus lents (le doyen et Hubert) et les autres que je ne nommerais pas. Je vous laisse deviner !

Juste le temps de faire un bon km pour s’échauffer et nous voilà déjà dans les singles. Il sera suivi d’un coup de pompe du doyen. La crevaison fatale va remettre Thibault, son fils à sa place. Je cite : « Je n’aurais pas dû suivre les conseils de Thibault ». Et toc !

Au fur et à mesure du trajet on aperçoit le terril de la mine et son point culminant de 200 m. Allez courage, encore quelques passages en forêt avant d’alunir. Mais restons vigilants car il ne faut pas oublier qu’un chemin bordé d’arbres peut- être dangereux. J’entends un «Aïe ! »suivi d’un juron à la capitaine Haddock « Putain, ils ont oublié de débroussailler en hauteur ! ». Résultat : 2 arbres couchés, un nez amoché, un coquard et plusieurs éraflures sous l’œil droit. Avec ça Ronan, les clients vont fuir le magasin. Rocky Balboa n’est pas fait pour être vendeur dans un magasin de bricolage.

On arrive enfin sur la lune tant attendue (200m de dénivelés pour vous couper les pattes de lapins). Les costauds vont jusqu’au bout. Damien et moi nous finissons à pieds pour nous préserver. Le paysage est magnifique. En contre plongé nous pouvons deviner le tracé qui nous attend. On descend facilement et c’est 5 kms de carrière et de singles dépaysant. Hubert ne nous a pas menti, c’est super. Quelques passages techniques pour les plus aguerris, nous choisissons avec Damien les plus cools pour encore nous préserver. On entrevoit le lac promis avant d’arriver au 1°er ravito.

La 2éme partie est plus classique avec un peu de roulant sous de grandes allées boisées. Tiens voilà enfin la forêt aux champs de mines. Mais avant cela nous attendons depuis 20 mn Dom et Fred. On s’impatiente, on se pose quelques questions. Tu crois qu’ils auraient pu faire ça ? Qu’ils se seraient arrêtés dans un bosquet pour … Non c’est pas possible ! Pas eux ! enfin ils arrivent, sains et saufs avec leur peaux de lapins intacts.

- Hubert « Alors les gars qu’est-ce que vous fouter ? »

- Fred « Dom a perdu son compteur ! »

- Doyen « t’es sur que c’est son compteur ? »

- Fred « Oui, il a fait ½ tour pour le chercher et avec la chance de cocu qu’il a, il l’a retrouvé au bout de 25 mn. »

- Damien « 25mn »

- Fred « c’est long »

Et nous tous en cœur « c’est très long pour un compteur ! ».

Je dis bravo pour ta persévérance, Dom.

Bon revenons à notre forêt à trous d’obus (les vrais trous d’obus). C’est un joyau pour le VTT. Des singles à volontés et des toboggans que l’on ne peut plus compter. Un régal sur 5 kms. Du travail de traceur à faire pâlir un chef traceur bien connu de nos garennes. Je dis bravo aux organisateurs et à Top Gun pour cette belle matinée.

Je souhaite que l’année prochaine nous soyons le double de lapins à participer à la rando d’Abbaretz.

En attendant voici de quoi vous mettre en orbite...

Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu
Abbaretz 2015 par Lap'Ron et Lulu

Partager cet article