Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage au PEGGY-LAND.

Ce weekend je suis allé visiter une contrée lointaine, très éloignée de nos garennes. L'accueil des autochtones, Peg et Steph, fut chaleureux, amical.

Mais avant d'accepter de découvrir et partager leurs coutumes locales, j'avais missionné un inspecteur vétérinaire,

Peggy-Land par l'Auvergnat

pour vérifier l'état de santé d'une offrande (coutume garennoise) que l'AGVTT avait fait en reconnaissance de leur participation à la Rando de la Garenne 2015,

Peggy-Land par l'Auvergnat

Contrôle oculaire, vérification de tension, pesée,

Peggy-Land par l'Auvergnat

Bilan médical:
Excellent, animal parfaitement traité.

Peggy-Land par l'Auvergnat

Je peux donc accepter de participer aux festivités.

On le voit souvent dans des reportages sur des peuples éloignés de notre civilisation, mais quand cela vous arrive, c'est avec beaucoup d'émotions que l'on accepte le cadeau qui vous est offert par ceux qui vous reçoivent.

Mes hôtes autochtones, afin de me faire découvrir les environs de leur lieu de vie, me proposent, pour le premier jour, une virée à moto. Quand je leur dis que j'ai un passé motard, j'ai le privilège de me voir confier La Moto de Madame, une KTM 690, plus sympathiquement appelée katoche.
Madame se sacrifiant en étant du coup la passagère de Monsieur qui à la même bécane. Car il faut reconnaître que ces belles machines sont d'un confort spartiate pour les passagers.
Paroles de carottes, ça a la patate ces machines! Moi ça m'a mit la banane.

Peggy-Land par l'Auvergnat

J'apprécie à sa juste valeur cette belle marque de partage, de confiance.

Le lendemain matin, trois membres de leur tribu se joignent à nous pour une virée à VTT: Michel, Phil et Pat.

Peggy-Land par l'Auvergnat

En alternant allées principales et singles à travers bois nous nous dirigeons vers la Seine que nous devons traverser en empruntant un bac réservé aux piétons (et vttistes bien sur).

Certains sentiers sont bien encombrés par la végétation,

Peggy-Land par l'Auvergnat

nous posons pour une photo protocolaire devant un très beau kiosque,

Peggy-Land par l'Auvergnat

où l'on observe au loin les falaises situées en bord de Seine, et dans les flans desquelles des singles nous attendent. Steph prends la pose.

Peggy-Land par l'Auvergnat

Arrivée à l'embarcadère du premier bac que nous devons prendre, une affichette indique que le pilote est exceptionnellement indisponible!

Pour récupérer l'itinéraire prévu, un petit détour par la route s'impose afin d'emprunter un pont. Environ 15km, mais sur le plat...quoi que, comme il faut bien monter sur les crêtes...Nous voici avec une vue panoramique sur les falaises.

Peggy-Land par l'Auvergnat
Peggy-Land par l'AuvergnatPeggy-Land par l'Auvergnat

Le single que nous utilisons est magnifique,

Peggy-Land par l'AuvergnatPeggy-Land par l'Auvergnat

seul le débroussaillage est très limité par endroit.

Peggy-Land par l'Auvergnat

Une bonne formation de traceur - débroussailleur serait fortement conseillée à cette peuplade. J'vais étudier la chose pour une prochaine visite.

Pour redescendre vers la Seine, le single en sous bois s'est élargi.

Peggy-Land par l'AuvergnatPeggy-Land par l'Auvergnat

Une longue liaison le long du fleuve nous permet de rejoindre un autre bac. Le pilote est là, Ouf!

Peggy-Land par l'Auvergnat

3 km plus tard la boucle d'une quarantaine de km initialement prévue est achevée avec 70km au compteur. Mauvais débroussaillage, distance mal estimée, faut vraiment que je retourne leur rendre visite pour une formation. Mais tout ça n'est pas bien grave car j'ai passé une très bonne matinée de VTT, et surtout j'ai fait de nouvelles rencontres comme je les aime...DES TRÈS BELLES RENCONTRES.

J'étais arrivé chez des connaissances, je suis reparti de chez des amis.

Merci à PEGGY et STEPH.

Partager cet article