Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Randoyenne I

Rando à ne surtout pas confondre avec la plus coutumière Rando de l'Oie. La notre ne peut avoir lieu que le 27 décembre, jour de naissance du doyen des p'tits lapins. Rassurez-vous, l'oie ne va donc pas remplacer mon dernier canard , et ma plume de p'ti reporter va de ce fait s'envoler un poil moins loin.

Les p'tits lapins ont des machines que la coutume pousse très souvent sur les hauteurs des Herbiers, là où le vent ferait tourner les ailes des moulins si elles n'étaient pas enchainées...

Ceci dit, aucune machine ne saurait remplacer certaines coutumes: comme par exemple celle d'arroser les anniversaires. Exemple malheureusement pas assez coutumier au Clapier...

Sortie mardi 27 décembre par Fred.
Sortie mardi 27 décembre par Fred.
Sortie mardi 27 décembre par Fred.
Sortie mardi 27 décembre par Fred.
Sortie mardi 27 décembre par Fred.

Telles les ailes des Alouettes, il aurait fallu m'enchainer les jambes pour ne pas y participer.

D'ailleurs on a pour coutume de dire que les jambes de 20 ans sont faites pour aller jusqu'au bout du monde. Mais qu'en est-il pour celles de 57 ans? Sont-elles faites pour ne monter qu'au Chaffaud?...

Oh que non! Le doyen des lapins est encore trop jeune pour s'accoutumer aux petites distances, comme celle roulée ce matin: 33 kms. C'est qu'il en a encore sous la pédale le vieux, n'est-ce pas Titi?...à faire détaler plus d'un lièvre, foi de lapin!

L'arrivée au Chafaud n'a pourtant pas eu d'autre issue qu'un retour par le même sentier; c'était juste histoire de faire un pied de nez à notre coutume, et surtout de se les mettre le plus rapidement possible sous la table du Clapier, nos pieds et non nos nez.

Toujours grâce au tracé ci-dessus, les attentifs et les connaisseurs des lieux pourront aussi apercevoir une tétine...N'y voyez là aucune allusion à la boisson mais plutôt à la nourriture. En effet, suite à une fameuse buche de Noël confectionnée dans la descente de la Suzelle, monsieur Marc a eu recours à quelques soins Santirambiniques. Notez que le propriétaire de la boite à pharmacie a lui-même été victime d'un malaise vagal quelques kilomètres plus loin, en haut du mur de la Maha. L'AGVTT cherche donc à recruter un toubib de Garenne pour accompagner les p'tits lapins, et ce dès que possible, il y va de la survie du cheptel !

En attendant, merci à Michel et son toutBIB d'Aubance d'avoir pu soigner ses cadets à l'aide d'une bonne rando-apéro-gâteau: Saucisson, mousse de foie gras et gâteau maison.

A défaut de vous présenter la recette de Marc: La buche de Noël, dont lui seul détient le secret puisqu'il n'y a ni photo, ni témoin... voici donc celle à tomber de notre Doyen:

Ingrédients : 4 œufs / 125 gr de beurre fondu / 120 gr de sucre / 2 cuillères à soupe de farine / 125 gr de marmelade d’orange / 75 gr de chocolat noir / 125 gr de graines de pavot.

Séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige. Mélanger dans un saladier :

Le beurre et le chocolat fondu, le sucre, la marmelade et les graines de pavot. Puis les jaunes d’œufs et la farine. Incorporer délicatement les blancs en neige. Mettre dans un moule carré (beurré et fariné)

Thermostat 5-6 pendant 20mn en fonction du four (contrôler avec une aiguille).Couper en morceau carrés.

Bon appétit mes p'tits lapins!

Partager cet article