Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au départ de Malville (44), c'était une 1ère participation pour nous trois...

Sur ce raid qui apriori porte le nom de l'appellation locale de son relief topographique : le Sillon. Sur une trentaine de kilomètres, cette portion du Sillon de Bretagne est constituée principalement de petites collines et nombreux bois, juste de quoi s'amuser sans jamais s'ennuyer, jusqu'à se laisser surprendre par endroits.

Même si ce n'était pas un défi super technique, les monotraces en sous-bois demandaient quand même une bonne dose de concentration et dextérité. Le plus souvent tracés en lacets, dans de superbes coteaux, les très nombreux virages serrés, voire très serrés, sont bel et bien là pour forcer notre vigilance. Très peu de roches apparentes là-bas mais des racines assez présentes et piégeuses. Dans ces portions vraiment ludiques le dénivelé y est quasi permanent, plutôt faible mais permanent, contrairement aux nombreuses portions plus roulantes faites de routes ou chemins larges...Très vite oubliées tellement le reste du parcours nous donnait entière satisfaction.  

Organisé par 5 clubs et/ou associations, le raid des Run du Sillon est une machine bien huilée (non grasse) ! Et je ne dis pas ça pour les saucisses frites que l'on pouvait trouver sur certains de nos 4 ravitaillements...

Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.

Donc pour nous hier c'était évidemment 105 kms de plaisir, parsemés de petites averses sur les 20 premiers kilomètres puis d'une météo plutôt favorable pour ce genre d'épreuve : ciel couvert mais température idéale...Jusqu'à profiter d'un plein soleil sur les 20 derniers...

Un tracé ressemblant à certains de notre bocage Vendéen mais sans les points de vues, si ce n'est celui malheureusement gâché par la centrale thermique de Cordemais. Le parcours étant tellement verdoyant, tellement fourni de belles fougères et autres fleurs champêtres, que cela suiffait amplement à nos yeux. Notez que je n'avais jamais vu autant de digitales (fleurs plus communément appelées les pétroles par chez nous)...Quel drôle de nom pour une fleur qu'on nous interdisait de toucher quand on était mômes : la digitale... 

Sans vouloir lancer des fleurs à tout prix, j'étais vraiment heureux d'avoir pu partager cette bonne journée VTT avec mes deux compères du jour et de toujours...

Une excellente mise en jambes pour nous trois avant d'aller affronter le granit à Ambazac dans deux semaines.

Et une excellente raison de participer à la Maxi-Verte 2019 en ces terres. 

Merci et bravo à tous les bénévoles et autres organisateurs.

À bientôt mes lapins !

Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.
Les Run du Sillon 2018 par Fred.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :