Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PICT1499PICT1496 

Le jour était venu pour mon p’tit lapin de plonger dans le grand bain, une conversion tant attendue pour lui (pour moi aussi, il faut bien l’avouer !)

Passer d’un habituel circuit dominical ,d’une bonne dizaine de Kms (souvent roulé avec son pote Alexandre) à une rando organisée de 27 Kms avec son papa, ce n’est pas chose facile…non pas pour les 27 bornes …mais de rouler avec son pater… pauvre p’tit lapin !

Alors il me fallait trouver « LA » rando idéale pour cette grande première.

 

Et c’est la rando des 2 lacs à la Tessoualle qui lui aura servi de tremplin.

Une inscription à 8h45, une météo idéale et c’est parti mon kiki, direction Loublande, la Chapelle Largeau, St Laurent/Sèvre et le  Puy St Bonnet…

Un début de parcours plutôt roulant, le si peu d’obstacles rencontrés étaient suffisants pour une mise en jambes…Traversée de ruisseau à Notre Dame des Rafillères, les pieds mouillés, ça c’était super ! Avant de remonter le chemin des pèlerins à la croix St Michel, plutôt un chemin de croix pour le p’ti « St » Martin !

Ensuite beaucoup de routes et de chemins larges jusqu’au 1er ravito…D’ailleurs celui-ci était attendu depuis au moins…Euhhhh que j’dise pas de bêtise…au moins depuis le début du parcours, si c’est pas avant !?

 

16ème Km, le RAVITO !!! Le sourire jusqu’aux oreilles, pâtes de fruits, pains d’épices, chocolat, oranges, sirop…Que du bonheur !

Et puis c’est reparti pour un tour, un peu de boue (ben oui , faut ça quand même !), quelques grimpettes, vas-y que je double…avant bien sûr de se faire cramer à la première grosse côte venue, mais avec beaucoup d’encouragements …

« Allez !...c’est bien mon p’ti gars ! »… Enfin ça c’était tout au long du parcours…Y avait aussi…

« T’as quel âge ? » 

« 10 ans, pourquoi ? »

« C’est ta première ? »

 « Ouais !!!»

« Ils sont gentils, hein papa » avec une voix un peu fatiguée … 

« Eh oui, c’est sûrement des Vendéens mon fils ».

 

20ème km, que fait-on ? Possibilité de couper par la route, mais non surtout pas, en plus on arrive à St Laurent, faut surtout pas louper les bords de Sèvre.

« La Sèvre » depuis le temps que le père en parle…Nous l’avons longée sans difficulté sur environ 4 Kms de Bodet à Buchet.

 

24ème, les jambes commençaient à tirer et il restait encore 3  Kms, …Crevaison au  25ème  et pas de clé de 15 pour enlever la roue arrière…Quel père indigne !

Dépannage réussi par une bande de gars bien gentils «Eh oui, Encore des Vendéens mon fils ».

Et là tout en remontant sur le vtt «grand malheur » un p’tit gars accompagné de son papa nous doublent, c’est à mon tour de poser la question …

« T’as quel âge ? » 

« 9 ans »

Mais aussi quelle idée elle a eue cette dame d’avoir annoncé à Martin, le matin aux inscriptions, qu’il gagnerait à coup sûr la coupe du plus jeune inscrit.

Bon, un peu déçu et fatigué, il reprend quand même du poil de lapin, enfin de la bête, quand je lui annonce qu’il reste que 2 Kms.

 

2 Kms ? Tiens mon œil ! Encore 2 de plus pour un total de 29 bornes au compteur et un Martin heureux d’être arrivé…

 

Un p’tit repas plateau plus tard, nous rencontrons d’autres p’tits lapins arrivant des grands circuits, dont le doyen des lapins, pour qui il est temps de rédiger son premier report !

 

Fred.

______________________________________________________________________________________________

Eh bien ça y est !!!!!
Le moment tant redouté de prendre, à mon tour, la plume pour rédiger l’article hebdomadaire est arrivé.
Et finalement c’est une délivrance qui s’offre à moi car je me trouve devant bon nombre de questions existentielles :
Qui suis-je ?
Où vais-je ?
Dans quel état gère ?
Car figurez-vous qu’il m’a été donné d’être le témoin de faits peu banals dernièrement au sein du club.
Vendredi soir 11 mars, on nous a sommé d’être présent à une réunion où 17 d’entre nous se sont fait piéger et vous savez pourquoi ?
Pour se faire tailler une veste !!!
Il nous a fallu beaucoup de perspicacité et d’abnégation pour ne pas se retrouver sacrifié sur l’hôtel du ridicule et de la honte tous les dimanches matins lors des randos, où je les vois déjà, bon nombre de regards moqueurs se seraient tournés vers nous et on aurait entendu les commères du coin dirent « vous avez vu leurs maillots avec un simulacre de gros ventres bien ronds »
AGVTT voudrait-il dire : Alors Gros Ventre Tu Traines
Il a fallu force de caractère et arguments sans failles pour obtenir un maillot digne de notre physique.
Non vraiment !!! Ne nous laissons pas abuser par nos dirigeants.

Ensuite…. Ah ensuite que dire ????
Ce fut une débauche sans nom, à faire pâlir n’importe quel club de dépravés.
Bières – Rosé – Rouge – Mousseux
Rien ne manquait à la panoplie du parfait soudoyeur.
Jusqu’à 2h15 du matin, on nous a obligés pour ne pas dire forcé à ingurgiter ces boissons du diable que la morale réprouve.
Et cela dans quel but ???
Je vous le demande.
Nos chers dirigeants auraient-ils peur de notre forme olympique et ainsi de mettre à mal leur suprématie sur un vélo ?
Serions-nous tombés aussi bas dans la perversion ?
Comme le disait Pierre De Coubertin : Le sport, c’est un esprit sain dans un corps sain.
Eh bien, je pense qu’avec de tels actes nous nous éloignions de cette noble phrase.
Pour preuve, vous auriez vu Luc déambuler samedi matin dans les rues de la Gaub, vous vous seriez demandés ce qui lui arrive.
AGVTT voudrait-il dire : Alors Grand Vaurien Tu Titubes.
Non vraiment !!! Exigeons l’arrêt immédiat de ces pratiques inqualifiables.

Sinon pour la rando de dimanche à la Tessouale , à part Philippe qui a couiné toute la matinée et le nouveau vélo de Sébastien qui lui aussi a couiné toute la matinée …….RAS.

Ah si…
On peut peut-être signaler que Fred se serait fait prendre à son propre piège du vendredi soir, puisqu’il a prétexté qu’il fallait qu’il vienne faire la rando avec son fils (bravo à lui) et ainsi ne faire qu’une petite boucle.
Il paraitrait même que Martin (son fils) l’aurait beaucoup attendu sur le parcours… !!!!!!

                                                                                                             le doyen (défenseur des faibles et des oprimés

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :