Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DSC04833

(cliquez sur la photo)

Ce matin, le 4 août 2011, trois lapins troquent leurs montures habituelles contre des vélos de routes. Nous retrouvons là Gwen avec ses allures d’Andy Schlek, Freddy (pas le président) affûté à la mode barbecue et Bibine qui regrette déjà son bon vieux VTT.

Mais la principale info du jour est une info people. En effet, Malgré le gros objectif du jour, Bibine n’a pas souhaité revêtir le maillot de notre club. Les rumeurs vont bon train : Serait-il en désaccord avec la politique notre président (son propre frère) ? Est-il en pourparler avec un autre club pour la saison prochaine ? Souhaite-t-il monter sa propre structure ? A-t-il été mal reçu chez son frère récemment ?

Toujours est-il que la journée n’a pas permis d’élucider la question. Qu’en pensez-vous ? A vos commentaires.

Revenons à notre périple. Le départ est donné de Luz St Sauveur de bon matin et Bibine n’est pas à son aise sur sa monture du jour. Ca manque de confort.

Les premiers tours de roues se font dans la vallée qui mène vers Argelès et le pied de la montée finale. Vingt bornes en faux plat descendant où Gwen et Freddy se relaient en ne ménageant pas leurs efforts emmenant Bibine dans un fauteuil (toujours pas confortable) vers le pied d’Hautacam.

A 10 heures, la montée commence pour nos 3 lapins. Bibine, qui n’a pas donné un coup de pédale dans la vallée attaque immédiatement le petit groupe et seul Gwen (après avoir eu la politesse de demander l’autorisation à son leader Freddy) arrive à revenir sur Bibine au train mais au prix d’un effort qui laissera quand même des traces. Nous abandonnons là Freddy qui va essayer de rallier l’arrivée dans les délais.

Les kms passent et les pourcentages augmentent, 6, 8, 9, 10, 11 %. A mi-pente, dans les portions les plus raides, Gwen perd la roue de Bibine qui s’envole.

Quelques kms plus haut, Bibine est cependant contraint de poser pied à terre après avoir fait tomber ses lunettes sur l’asphalte. Ce manque de lucidité flagrant permet à Gwen de revenir sur Bibine qui n’osera plus l’attaquer par la suite.

Pendant ce temps là, Freddy, au courage, continue sa montée. La voiture suiveuse (femmes et enfant) arrive à la hauteur de Freddy à 5 kms du sommet et l’encourage chaleureusement. Puis elle rattrape Bibine et Gwen qui ne se quittent plus d’un boyau à 3 kms du sommet.

A 11h30, Bibine et Gwen en terminent. Vingt minutes plus tard Freddy arrive à son tour dans un état de fraîcheur remarquable.

Au total 15 kms de montées à 8% de moyenne. 1.150 mètres de dénivelé.

Une belle montée avec de supers paysages et peu de circulation.

 

Après une pose houblonnée au sommet, la descente est une formalité pour Freddy et Gwen. Bibine n’a toujours pas trouvé son aise sur sa monture et continue de le faire savoir. Le diner pyrénéen qui suivra lui fera oublier tout ça.

Nous sommes retournés, le soir même, sur les pentes d’Hautacam diner dans une ancienne grange transformée en auberge. Et voici le contenu du repas : Garbure, Assiette de charcuterie, filet de truite aux amandes, saucisse avec pomme de terre, fromage de pays et gâteau maison.

A bientôt.

Freddy, Gwen et Bibine.


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :