Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

De mémoire de lapin, jamais il n’y a eu de Randonnée du Bocage les années précédentes. 2013 est donc la première édition en ce lundi de Pâques 1er avril.

Direction Saint Fulgent par presque 0 degré. Serais-je seul ? Et bien non, sur place je retrouve notre communiquant à l’international, j’ai nommé Philippe.

Inscription, et analyse de sa réparation de fortune faite la veille au soir, à minuit. Ah ce Philipe, tellement habitué à faire le tour du monde, que le voila réparant son vélo avec trois fois rien, comme les skippers du Vendée-Globe.

Direction Mesnard et la tricherie, avec un vent glacial, digne de l’hémisphère sud. Bois du Défend, Tricherie, les Alizés quoi, calme, et plat. Puis s’en suis des chemins ou nous n’avançons plus à rien en raison des chemins détrempés… Nous  restons scotchés sur place par cette boue bien molle. On se croirait au Pot au Noir. Ca repart, par quelques passages montants, descendant, entrecoupés de longue zone roulante, les 40 èmes rugissants sont capricieux.

Voila le graal, le but, la Bultière dont nous ferons le tour, comme l’Antarctique.  Ce fut la zone la plus intéressante, sans laquelle le parcours aurait été assez inintéressant.

Voila, il faut remonter au plus vite pour finir, par une succession de routes ou chemins larges pour rejoindre les Sables, euh, pardon, Saint Fulgent, à fond, genre retour de la Gaub avec Bébert.

Cette sortie a permis d’éliminer un peu des excès de chocolat du weekend. Rando tranquille, sans parties privées, dommage. J’aurai justes quelques remarques à faire :

- la première, indiquer la salle quand on arrive le matin, c’est pratique.

- le fléchage parfois hasardeux (notamment à la Tricherie et à la Bultière)

- difficile de savoir ou était le petit casse dalle (venant de Maitre Coq, bizarre) à l’arrivée.

Bon, pour une première, soyons indulgents, il faut un début à tout.

Ron

Partager cet article