Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Une poignée de p’tits lapins a une fois de plus bravé la boue ce dimanche…

P1070980.png 

   C’est sur les terres de l’OIE et de ses environs que ces 5 lapins sont allés combattre avec ténacité et véracité les parcours proposés ; celui de 30 Kms pour Vic, 35 pour l’Auvergnat et Nico, puis 42 pour Bebèrt et moi.

« Des pneus VTT en forme de bouées et une transmission en mode natation, le tout pour une rando bien évidemment gorgée d’eau »…Voilà grossièrement et simplement ce qu’on aurait pu retenir de cette sortie… Sauf que les organisateurs avaient si bien travaillé pour nous ouvrir de nouveaux circuits que j’en reste encore bouche bée. Bien que la Randoyenne soit inédite pour moi et mon VTT, je suis quand même surpris par tous ces Kilomètres fraichement débroussaillés, et par ces nombreux passages ouverts uniquement pour la journée.

Sans même parler du fait que cette rando soit organisée par l’OGEC et non un club VTT, tout comme dernièrement à MOUILLERON, les organisateurs ont su mettre le paquet pour nous faire craquer (Physiquement parlant aussi d’ailleurs). Ceci est à l’exemple des 10 premiers Kms roulés dans la forêt domaniale de l’Hérbergement, qui m’ont vraiment donné l’impression d’un site très bien exploité, certes sans dénivelé mais avec un tracé à coup sûr étudié. Le si peu de dénivelé recherché sur cette rando était suffisamment quantifié, pas toujours de qualité il faut l’avouer, mais encore une fois l’on sentait le gros travail effectué. En bref, une rando prometteuse sur terrain sec.

Et comme l’équipe organisatrice ne fait pas les choses à moitié, voici à quoi nous avons eu le droit à notre arrivée ; un bol de soupe à l’oignon accompagné de ses p’tits croutons, un verre de vin chaud et un sandwich garni de ses aiguillettes de canard… SVP !

J’allais presque oublier l’essentiel ; une matinée sans pluie…Et ça c’est un point très positif en ces temps qui courent.

Dimanche prochain vous pourrez prendre la direction de POUZAUGES et ses collines.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :