Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

P1030854

«  Cliquez sur les 6 Lapins Mareorthoniens »

La belle... randonnée

7h aux premières lueurs, le clapier, nous sommes 6 joyeux lapins, Fred, Didier, Hubert, le Doyen, Ludo et moi, prêt à partir pour le Maréorthon.
7h45, Féole, le ciel est dégagé, le terrain humide à souhait, à nous les bultins d'inscriptions.
8h, ready to go et déjà en selle, mince les flyers ! c'est l'instinct du président qui parle.
8h10, un petit vent frais c'est installé, Fred quesque tu fais ?
8h15, deux autres lapins encore plus matinaux doivent-être partis, allez nous aussi, la photo et let's go !
8h30, première spéciale, l'Auvergnat mène la danse, promnons nous dans les bois pendant que... 200 mètres plus loin cul-de-sac, les moutons suivaient, moi le premier :-s.
8h45, deuxième spéciale, Ludo imprime le rythme... 200 mètres plus loin cul-de-sac, vite Didier ! Donne de la voix les lapins s'endorment.
9h15, Whaou
ououououf ! ça-y-est, là les mecs on est parti.
9h30, premier ravito, à mon avis il est bien placé, tout y est, rien de spécial à redire.
10h15, la spéciale, nous nous retrouvons, en bonne compagnie, autour d'un panneau d'une spéciale classée difficile: grosse descente, grosse montée. Fred à le sourire et l'oeil qui pétille, tout est dit, nous voilà en haut de cette descente et comme dirait Ludo ça sent le soleil ! (il en est d'ailleur pas passé loin) je decide de déclipser et de laisser le président descendre ça tranquillement. Il s'arrêta plus bas, pour "nous" prendre en photo, une fois descendu j'ai compris que c'était Peggy (une vététistes "parisienne") qui me suivait, le régard pétillant de notre président s'expliquerait donc...
10h20, la plage de galets rend fou Didier qui ressent le besoin de se mouiller les pates dans l'étang.
10h30, la grosse montée, Whaou
ououououf vite vite petits lapins ! Seul Fred a les jambes pour rester sur le vélo.
11h, pose, alors Fred elle est bonne... la pâte de fruits?
11h30, deuxième ravito, il est temps qu'il arrive pour moi, la fringale est proche, je repars un peu avant les autres. 
11h45, les jambes reviennent, je m'embarque dans une boucle additionnelle de 3km (grosse erreur...).
48km au compteur, j'ai perdu la notion du temps mais je retrouve le Doyen et me lance à la poursuite des autres petits lapins.
51km, je les trouvent, Fred change de chambre. Je n'aurais pas d'autres nouvelles d'eux avant l'arrivée.
55km, chemin tape-cul pour un semi-rigide, le doyen me rejoint et me dépose aussi vite.
61.5km, les voitures, je suis rincé, on m'attendait, en particulier Hubert, parti sur le 45km, qui devait guetter sur sa chaise depuis une bonne demi-heure. 

Bref, une belle randonnée ponctuée de belles rencontres où l'on s'est fait plaisir sur un tracé intéressant, riche en spéciale, bon travail de flèchage, un temps parfait . Seul bémol, je préfère la potion magique de maître Kanter à celle du maître de sport...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :