Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"cliquez sur les photos"

PICT1420PICT1412

Lettre ouverte à Madame La Sèvre Nantaise

 

Madame,

 

C’est avec beaucoup d’émotion que mes 7 compères et moi-même sommes allés rouler sur une petite portion de vos rives et ça durant toute la matinée de ce Dimanche 30 Janvier.

Avant toutes autres choses, je dois vous remercier pour nous avoir permis d’emprunter vos coteaux, vos rochers et vos chaussées. De Mortagne à St Malo en passant par  St Laurent, une fois de plus vous avez su nous ravir par votre beauté et votre authenticité.

Votre côté naturel et sauvage est un vrai bonheur pour les petits lapins que nous sommes, bien sûr vous savez nous rappeler les difficultés à vous apprivoiser dès lors qu’il faut gravir ou dévaler vos sentiers escarpés aux dénivelés plus que parfaits.

C’est pour cela que je me dois de vous avouer quelques chutes, certes beaucoup moins impressionnantes et moins jolies que les vôtres, je pense tout particulièrement à celles des Bebèrts « Hubert et Bertrand »…Alors merci quand même, c’était bien marrant …Enfin pour moi !

 

Néanmoins, je dois aussi vous manifester une certaine incompréhension vis-à-vis de votre plus fidèle amant « Philippe ».

En effet, il vous rend pourtant visite régulièrement depuis quelques années déjà, mais vous lui avez rappelé sans ménagement qu’il venait de prendre un an de plus.

Alors pourquoi ce retour de manivelles ?

Après cela, j’ai perçu en vous une préférence pour les moins âgés, mais c’était sans compter la fin de parcours et votre petit jeu à vouloir me faire chercher les plus jeunes « Jérôme, Matthieu et Kévin » tous trois égarés à St Hilaire de Mortagne.

 Alors pourquoi tant d’acharnements ?

 

 J’en ai donc conclu qu’il n’y a que le doyen des lapins « Michel » avec qui vous n’avez de rancune particulière. Sûrement est-ce dû à sa grande expérience, ce qui vous convient certainement davantage…D’ailleurs, il ne nous a pas caché l’un de vos ancien rapport très humide du côté de Buchet !

Enfin cela ne me regarde pas et je respecte votre vieux choix !

A l’inverse, pourquoi ne pas présenter notre jeune lapereau célibataire « Kévin » à l’une de vos filles « La Crûme » ?

 

 Juste pour votre information, je peux vous dire sans retenue que Philippe restera marqué par ce manque physique.

Lui qui avait prévu un ravitaillement garni d’amour et d’eau fraîche pour son anniversaire, a finalement préféré nous faire boire de l’Heineken et nous faire manger de la brioche au cul de la bagnole …Eh oui Madame ! C’est quand même dommage !

 

Sur ces quelques mots Madame la rivière, je vous laisse couler dans votre long fleuve tranquille.

 

Encore merci et au plaisir !

 

Fred.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :