Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PICT1552PICT1551

(cliquez sur une des photos)

 

Qui l’aurait cru ?

 

Seulement 8 petits lapins sont sortis de leurs terriers ce matin, malgré une météo idéale !

A croire que pour réussir à en déterrer certains, il faudrait présenter les randos à l’image d’une carotte pendue au bout de leur museau.

Ceci étant dit, cette carotte fut belle et bien râpée pour les 25 autres lapins restés terrer. Autant dire que pour eux « les carottes étaient cuites ».

Et pourtant, même le plus grand des cuisiniers vous dirait que pour râper une carotte cuite, c’est quasi mission impossible.

Bref, disait Pépin, qui lui non plus n’a jamais cru que la carotte cuite pouvait se râper sans pépin…Mais ça tout le monde s’en fou et c’est tant mieux !

 

Bon, concernant notre carotte du jour, qu’elle soit râpée crue ou cuite, ce n’est pas ça qui m’empêchera de continuer à vous l’éplucher afin de vous la cuisiner à ma sauce…

Et ce n’est pas à vous mes p’tits lapins que j’apprendrai que la meilleure partie dans une carotte, c’est le cœur ! Car ce matin j’ai bien senti que les organisateurs y avaient mis tout le-leur dans cette préparation. J’ai senti cette odeur, comme pour celle d’un bon bœuf carotte qui aurait mijoté pendant des heures.

Sauf que là, cette carotte mijotait certainement déjà depuis des mois, mais toujours à feux doux. Cette douceur que l’on pouvait sentir dans l’accueil, aux inscriptions comme à l’arrivée d’ailleurs.

Mais le plus intéressant dans cette popotte, c’était quand même bien son côté croquant et parfois même piquant. Vous savez ce piquant que le p’ti lapin ressent habituellement dans ses p’tits mollets, après avoir été cuisiné sur des parcours aux p’tits oignons.

 

Au passage, une pensée pour notre Bebèrt coincé chez lui aujourd’hui et du dos aussi, pour vous dire que malheureusement il ne pourra jamais connaître cette petite sensation piquante…Puisque je vous rappelle qu’il a les plus gros mollets de l’AGVTT , tant pis pour lui !

 

Enfin, pour résumer rapidement le plus grand circuit de 58 Kms, je dirais simplement que le tracé était bien dosé, mais au minimum des assaisonnements espérés. Surtout quand l’on sait à l’avance que la carotte des bords de Sèvre est au menu. Finalement n’est-ce pas la Sèvre la carotte du jour ? Pour les 8 lapins du jour ;

Philippe (rassure nous sur ton état de fatigue…), Laurent, Ron, DHubert, le Doyen, Jazz, le CaptaineMath (Pas la peine de nous rassurer sur ton état de fatigue !)

 

Fred.

 

PS : Pour les lapins un peu plus terre à terre que moi, si vous voulez des informations sur la vraie carotte, c’est à Bebèrt les gros mollets qu’il faut poser vos questions. Le plus grand jardinier que je connaisse !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :