Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

   Organisée par l’Amicale Cyclo Septieroise : La Rando du Printemps n’a jamais aussi bien porté son nom. Même si officiellement le changement de saison n’est que Jeudi prochain, le climat printanier était bel et bien présent, ainsi que des paysages un peu plus verdoyants et quelques p’tits lapins trépidants...5 ont fait le déplacement…

P1080221.JPG

 Certes il a fait beau, et ce n’est pas l’Poipoi qui me contredira, mais de là à vouloir se baigner, faut pas exagérer…

P1080211.JPG

 De plus sa p’tite bouée n’a pas l’air très efficace, à la rigueur il aurait mieux fallu que Laurent soit équipé du Trek Farley.

Bon, par respect je préfère ne pas publier les photos de Laurent dans l’eau, car chambrer les autres, moi, c’est pas mon truc !

Si la météo est agréablement changeante, ce ne fut pas le cas du tracé de cette rando, toujours le même parcours ; environ 12 Kms de plat sur les chemins de remembrement de Treize-Septiers et de la Bruffière, pour rejoindre et traverser la Sèvre à Boussay. Direction ensuite Torfou puis Tiffauges , où nous avons changé de rive pour retrouver à nouveau les terres Bruffièroises, pour un retour sur Treize-Septiers non moins roulant que les premiers Kilomètres. Heureusement que les bords de Sèvre étaient là pour égayer et agrémenter cette randonnée.

 48 au compteur pour une moyenne d’environ 18 km/h.

Vous aurez donc compris que ce parcours fut assez roulant. Sur un tracé totalement ouvert à l’année, qui pourrait certainement être amélioré sur certains secteurs, comme par exemple un beau passage avant d'arriver à la chaussée de Rousselin, que plusieurs participants, dont les p’tits lapins, ont emprunté par mégarde. 

+ de 1000 inscrits sur les 3 "disciplines" proposées : Cyclo, marche et VTT, une affluence peu ordinaire pour ces organisateurs qui se sont retrouvés un peu dépassés, notamment aux ravitos..."C'est quand même pas bien difficile de prévoir un peu de carottes supplémentaires, merde alors !". Encore heureux qu'il y avait le jambon-mogette à l'arrivée pour accompagner la vinaigrette (mais ça c'est une autre histoire).

En bref, une sortie sans surprise mais qui a le mérite d'exister et de nous faire encore et encore pédaler...Et ce quelle que soit la marque du vélo et la grosseur de ses pneus...

IMAG0444


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :