Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  Tu peux toujours courir il faut rouler mon p'ti lapin, disait le proverbe Garennois ...Mais chassez le naturel, il revient au galop... car on sait très bien que certains d'entre nous se plaisent à combiner course à pied et VTT. Et c'est très bien ainsi !

Preuve en est avec le duo Capt'N Math & Bibine, se classant premier d'une C.O. à Malièvre il y a peu. Preuve en est aussi avec 2 équipes AGVTT inscritent sur le prochain Raid des Chaussées.

Mais c'est Dedious qui nous apporte la meilleure façon de comprendre cet engouement qu'ont les lapins pour la course à pied et autres défis...

      Le Grand raid des Pyrénées

divers1-4487.JPG

      Voici un petit compte rendu avec du retard, d'une course en montagne. Celle-ci ne se fait pas en vtt mais en course à pied. Notre défi c'est de la finir, avec Mickael, mon beauf !

divers1-1563.JPG

Le vendredi c'est revue de packtage, retrait des dossards et briefing d'avant course avec quelques conseils qui peuvent toujours servir.

Samedi 5 heures, départ de la course (80 km) sous un feu d'artifice, dans une ambiance de folie avec beaucoup de spectateurs.

1ère partie: Direction le col de Portet puis le col de Bastanet. Après les 2kms de plat pour se mettre en jambes nous rentrons dans le vif du sujet, ce sont des montées très très longues et souvent agrémentées de gros cailloux qui rendent les montées beaucoup plus dures, mais bref on a signé, alors c'est pour en chier.

Au col de Bastanet nous ferons une petite pause pour prendre des photos avec le soleil qui domine la mer de nuages ... c'est magnifique !

   divers1 1585 divers1 1592

Deuxième partie: déscente sur Artigues (avec toujours de gros cailloux qui ralentissent forcément l'allure) pour rejoindre le second ravito, avec sa bonne soupe, ses fruits, son fromage et sa cochonnaille...Après direction le col de Sencours puis le fameux pic du midi où la température annoncée est de 4°C (2876 m d'altitude) : cette partie fût pour moi un peu plus dure avec un coup de moins bien, mais si t'as encore le mental tu peux toujours avancer...et c'est chose faite.

        divers1 4540 divers1 4552-copie-1

Troisième partie, (mi-parcours 40 km de fait ou reste 40 km à faire) direction Tournaboup où je me tape la discute avec un Landais en descendant. Après on regrimpe au col de Hourquette, où tu te dis qu'il vaut mieux monter quand il fait encore jour car on saute parfois de caillou en caillou avec le vide à côté, alors bon courage à ceux derrière qui vont passer de nuit avec la fatigue en plus.

Dernière partie direction Merlans et le dernier ravito avec sa bonne soupe qui nous fera grand bien car la nuit vient de tomber et le froid aussi.

Enfin dernière ligne droite de 13 km pour rallier l'arrivée, mais que ce fut long... plus de pattes !

Au bout de 19H30 de course nous franchissons la ligne d'arrivée, très fatigués mais aussi très heureux car notre but est atteint.

WHAOUOUOUOUOUOUOUOU !!!!!! 

divers1 4597 Bravo à MATHIEU (ex-lapin) que j'ai croisé dans l'ascension du pic du Midi ..lui descendait et moi j'en chiais à monter.

 

Pour finir merci aux organisateurs et aux bénévoles, un grand merci aussi à nos familles et aux Gaubretièrois présents pour nous encourager au col de Sencours, ainsi qu'a l'arrivée et à tous ceux qui s'inquiétaient pour nous depuis la Vendée.

 

Merci aussi à mes mollets d'avoir tenus !

 

Dedious

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :