Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Attention ça ne rigole plus!!!

après le court résumé du président, voici celui du GRAND Xavier.

P1050076

Salut les Rabbits,

 

Je voulais juste revenir sur notre petite virée Auvergnate ascensionnelle !

 

Comme tout le monde avait pu le constater, on ne pourra pas reprocher au lapin Auvergnat de ne pas avoir vendu son w-end !!

6 lapins ont craqué et ont signé pour l’accompagner… Partis aux aurores de la Garenne humide, rendez-vous à Chiché : chiche où pas chiche d’aller faire la TLF avec Hubert ?? ben chiche ! alors c’est parti, suivez l’Hubertomobile et vous serez pas emmerder !!

 

Après 7h de route, nous voici arrivé à Montmailler au milieu de nulle part…, personne en vue, tout est désert, mais où sommes-nous?? Grosse angoisse chez les lapins qui éclatent en sanglots en comprenant qu’ils se sont fait avoir comme des rats par l’Auvergnat !!    mais l’accueil chaleureux des propriétaires et le soleil éclatant sèche rapidement ces larmes ! A peine les plumards installés et déjà certains avaient les pattes qui frémissaient d’impatience d’aller se mesurer aux pentes Auvergnates.

Comme le cousin Hubert avait tout pensé, nous voilà partis pour une petite mise en jambes de 20 km. Après les premiers tours de roue, j’ai bien compris qu’on était loin des pistes roulantes des pingouins… et que si je voulais finir le w-end fallait y aller mollo ! eh oui c’est que 20 bornes dont 10 de montée continue.. çà calme !, heureusement après y avait la descente et surtout la binouse fraîche à l’arrivée!!

Petite douche,  puis binouse et rebinouse puis apéro, euh non c’est un w-end sportif quand même donc coca pour tout le monde comme le chef euh comme l’Auvergnat qui d’ailleurs va de moins en moins bien. L’émotion de revoir ses terres tant aimées peut-être ??

Bref, après la vaisselle des couverts de l’Hubertomobile (sponsor officiel du w-end, car pour info dans une Hubertomobile on trouve tout ce qu’il faut, car le cousin Hub y’a pas à le baiser !!.)

 

Autre détail notable, rappelez-vous le slogan du candidat d’la lande caillaud « le changement c’est maintenant » eh ben vous savez quoi ? c’est que depuis qu’il est officiellement président 2012-2013, Monsieur ne se mélange plus aux autres pour dormir, Monsieur avait SA caravane présidentielle !!

Alors pour calmer un peu les foules devant de tels privilèges, il nous a autorisé à boire une dernière chopine sur sa terrasse au pied de SA caravane présidentielle !

 

Après une bonne nuit malgré les aléas des dortoirs …. (je vous fais pas de dessins, hein Bébert, hein Seb??, vive les boules quiès !!), on retrouve le cousin Hub qui craoune de plus en plus mais qui tient à nous emmener aux 4 vents pour faire une petite virée de 35 km. Superbe randonnée au milieu des pins avec des montées, des descentes et encore des montées, des longues montées, des très longues montées… çà monte mais çà passe, c’est pas des murs non plus !

Après une bonne douche offerte par les 4 vents, l’heure est venue de savourer une eau fraîche légèrement houblonnée pour certains et un coca pour d’autres ! d’ailleurs coca-man il devrait peut-être s’y mettre à l’alcool car les microbes commencent à prendre le dessus…, (il boit trop sucré, c’est sûr !!)

A l’arrivée au terrier auvergnat, la fumée blanche sortait de la cheminée du four à pain, le cousin Hub nous expliqua que les Auvergnats communiquaient encore beaucoup avec les signaux de fumée pour inviter la famille et les voisins à partager la pizza du vendredi ! Eh ben vous me croirez si vous voulez, mais la famille Suaudeau était présente au complet et les 7 lapins également ! trop fort les indiens d’Auvergne… et surtout le chef de la tribu qui nous a régaler avec ses pizzas au feu de bois.

 

Samedi matin, on découvre un cousin Hub encore plus mal que la veille, il va quand même pas nous claquer dans les doigts ?? et qui ramènera l’Hubertomobile, comment allons nous faire en cas de panne, de faim, de soif ? c’était pas prévu çà !

Pour ménager l’ancien, la décision est prise de lui accorder une matinée de repos. Je me porte donc volontaire pour veiller sur lui au cas où ; pendant que les 5 autres partent faire une petite boucle.

L’après-midi c’est enduro : 35km de profil descendant

Et là, Dany membre de la tribu Suaudeau nous sort le grand jeu. Montée au col du Béale en hélico euh en minibus , photo souvenir puis c’est parti ! Courte montée très raide pour démarrer puis début de la descente sur un terrain herbeux et bosseler, on se fait secouer mais çà reste gentil…

 Puis arrive la forêt, la fameuse… avec une portion très pentue, un sol très terreux jonché de pierres et de roches en tout genre, un passage où je me suis fait chahuter dans tous les sens, où j’étais tendu comme un slip, limite à l’arrêt tellement j’avais mal partout (poignets, épaules, dos..), bref un calvaire pour moi et ma monture… Au bout de 200m, j’ai qu’une envie, c’est de voir du bitume et tirer tout droit en bas !si c’est çà l’enduro, ben c’est pas pour mo !! Mais Dany m’assure que c’était le passage dur et que la suite sera plus roulante et plus accessible avec un semi rigide donc je reste… (mais quand même, une belle merde cette portion !!)

Effectivement la suite était bien meilleure, avec 3, 4 montées histoire de semer les tout mous, (c’est que je commencerais presque à aimer les montées maintenant..) mais  je vous rassure dès que çà redescend je fais le vélo balai et je fais fumer les plaquettes !!! Va falloir que je suive les cours de technique du doyen…

En tout cas très bonne sortie et merci encore à Dany.

 

Dernière soirée à Montmailler avec la préparation du départ et de la TLF, quand arrive l’heure de la question qui tue « A quelle heure on se lève demain ?? »    silence   silence   et c’est parti : 5h ?.  ,oh non 5h30.. ! , 5h45 ??  qui dit mieux ?

Le président tranche et ce sera 5h 20 !, où làlàlà çà calme un jeune çà !

Réveil difficile donc, sans compter que le concerto de ronflements était pas mal pour une dernière nuit ! merci aux auteurs….

Bref çà y’est nous y sommes, c’est le jour J, le jour de LA   T L F ,la fameuse, tant vantée par le cousin Hub. Ce pauv Hubert qui est obligé de déclarer forfait s’il veut pouvoir rentrer chez lui.

7h30 pétantes nous voilà sur le parking du départ, 2  3 tours de parking en 307 Fredisentielle histoire de bien montrer que nous sommes là,  inscriptions puis c’est parti !

Evidemment on commence par monter, puis petite descente et remontée, montée ,montée, mais bon on commence à s’y faire. Après 15km, le premier ravito : le ravito Auvergnat comme nous l’avait décrit Hubert, avec le saucisson, le fromage, la rillette, le jambon blanc, les chips au doyen, les tomates,  les abricots, bananes, oranges, chocolat, pain d’épices …bref un ravito qui donne envie de goûter à tout mais pas envie de repartir…

A mi-parcours la pluie est venue nous rejoindre histoire qu’on goûte un peu la boue Auvergnate

Puis après 45 km de montées descentes (plus montées que descentes d’ailleurs, je comprends pas, on monte pendant 15 minutes puis on redescend que pendant 2min??faudra qu’on m’explique !)

Les cuisses commencent à durcir  et la mécanique souffre (2 chaines coupées sur les 2 derniers km) mais bon çà y est Courpière est là !

Douche brûlante, puis double dose de chili cone carne, petit café et çà y’est l’heure des adieux est là !!  Remerciements aux Auvergnats, poignées de main, embrassades et re-sanglots ! eh oui quand tu vas en Auvergne tu pleures 2 fois, 1fois en arrivant et 1 fois en partant !!

 

Merci au Team Dore Evasion pour cette très bonne rando qui mérite beaucoup plus de participants et au 14 avril à la Garenne !

 

Un grand merci également à Yvon & Christine pour leur hospitalité et leur accueil, ainsi qu’au cousin Hubert pour nous avoir convaincu de le suivre…car ce fut un très bon w-end !

Reste une question tout de même : est-ce qu’Hubert ne se fait pas trop vieux pour ce genre d’escapade ??

 

 

 


Partager cet article